La diversité des terroirs

Produits emblématiques de l’ouest de la France, les Pommeau d’appellation tirent leurs spécificités du sol, du climat, du choix des variétés de pommes à cidre, des soins prodigués à la plantation, au mutage et au vieillissement.

Les pommes à cidre utilisées pour leur élaboration proviennent de vergers sélectionnés et identifiés. L'identification d'un verger relève de sa situation géographique, de la nature de son sol et de sa composition variétale (70% de variétés phénoliques, pommes amères et douces amères). Il induit également un rendement limité, de même qu'un entretien rigoureux.

Le Pommeau de Normandie

Le Pommeau de Normandie est une boisson spiritueuse obtenue à partir du mutage d’un moût de pommes par du Calvados, du Calvados Pays d’Auge ou du Calvados Domfrontais, et vieillie en fûts de chêne pendant 14 mois minimum.

Il est élaboré avec le plus grand soin à partir de pommes à cidre récoltées dans des vergers sélectionnés et situés dans l'aire de production de l'appellation contrôlée Calvados qui s’étend sur une partie des départements du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure, de la Seine-Maritime, ainsi que sur des communes situées dans l'Oise, la Mayenne et la Sarthe. Cette aire de production bénéficie d’un climat océanique humide sans déficit hydrique estival et abrite une grande diversité de sols de fertilité variée.

Une centaine de variétés de pommes à cidre, appartenant aux catégories amères, douces-amères, douces et acidulées, ont été sélectionnées. Au moins 70% de variétés phénoliques doivent servir à l’élaboration des moûts. Elles ont pour nom Bedan, Domaine, Doux Lozon, Fréquin rouge, Marin Onfroy, Mettais, Noël des Champs, Taureau, etc.

Ces variétés garantissent au Pommeau de Normandie un bouquet aromatique incomparable.

Le Pommeau de Bretagne

Le Pommeau de Bretagne est issu du mutage d’un moût de pommes à cidre produites dans l'aire d'appellation d'origine contrôlée « Pommeau de Bretagne » avec l’eau-de-vie de cidre d’appellation d’origine contrôlée « Fine Bretagne » ou « Lambig de Bretagne », puis vieilli en fûts de chêne pendant 14 mois minimum.

Les vergers identifiés sont situés dans une aire d’appellation composée de 372 communes du Finistère, des Côtes-d'Armor, d'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de Loire-Atlantique. Un climat doux, des précipitations régulières, mais non excessives, et une nature de sols granitique ou schisteuse favorisent le caractère tannique des principales variétés de pommes. Leurs noms témoignent de la valeur reconnue de la tradition et du terroir : Kermerrien, Kroc'hen Ki, Prad Yod, Guillevic, etc.

Pommeau de Bretagne AOC

Le Pommeau du Maine

Le Pommeau du Maine résulte du mutage d’un moût de pommes à cidre avec l’eau-de-vie de cidre d’appellation d'origine contrôlée « Fine du Maine », suivi d’un vieillissement en fûts de chêne d’au moins 21 mois.

L'ensemble des opérations aboutissant à la production du Pommeau du Maine se situent à l'intérieur de l'aire d’appellation, soit 141 communes réparties au sud de la Mayenne et sur la frange nord du Maine-et-Loire.

Située dans le Massif armoricain, l'aire d'appellation bénéficie d'une faible altitude, d'un climat doux et ensoleillé et de précipitations bien réparties au long du cycle végétatif, mais peu abondantes. Tous ces facteurs favorisent le développement du pommier à cidre et l'obtention de fruits riches en sucres.

 

Pommeau web headerV2

Suivez-nous : Facebook 
Avec le soutien de
logo region normandie 4 Logo UE FEADER couleur 002

Newsletter - fr