Les modes de consommation



Un Vieux Calvados pour des instants privilégiés

vieux-calvados

Un Calvados de bel âge est une eau-de-vie à réserver aux moments de quiétude ou de bonne compagnie. 10 ans, 20 ans de fût... le temps a fait son œuvre.

A la fin des repas, pour prolonger une soirée, servi dans un verre tulipe idéal pour concentrer et restituer ses arômes.
Après avoir bu un bon café, en accompagnement d'un carré de chocolat noir ou d'un bon cigare.

Observez sa robe d'un belle couleur or et faites tourner délicatement l'eau de vie par rotation du verre pour l'aérer. Une fois les larmes du Calvados retombées, portez le verre à votre nez et profitez pleinement de son bouquet. Dégustez enfin de petites gorgées qui vous révèleront son ampleur et sa rondeur irrésistibles, des notes boisées, caramélisées et une longueur en bouche inoubliable.

Un Calvados jeune pour les instants plus vifs

Calvados de deux à trois ans d'âge, les arômes de pommes fraîches sont puissants dans l'eau-de-vie et accompagnent des moments, tels que les apéritifs et les réceptions où fraîcheur et vigueur sont appréciées.

Verres-cocktails


Les Calvados Nouvelle Vogue
ouvrent la porte à de nouveaux moments de consommation, proposés sur glace, en long drink allongés de tonic ou en cocktails.

Consacré depuis 1997 grâce aux Trophées Internationaux des Calvados Nouvelle Vogue, concours de création de cocktails qui réunit chaque année une centaine des meilleurs professionnels et élèves barmen du monde entier, les Calvados sont de mieux en mieux maîtrisé et trouvent leur place dans l'univers du bar.

Les accords parfaits

Le Calvados aime la cuisine au beurre et à la crème. La texture crémeuse des fromages normands (Pont-l'évêque, Livarot, Camembert) ou le sucré des desserts (tarte aux pommes, tarte Tatin, tarte aux poires amandine, teurgoule, crème brûlée, glace au miel, tiramisù, desserts au chocolat..) adoucissent sa vivacité et réveillent son fruité.

Le Calvados peut accompagner tout un repas, quelques petites gorgées suffisent pour séduire le palais et révéler de nombreux mets.
Il apprécie :
les produits de la terre : volaille rôtie ou en sauce, escalope de veau et sa poêlée de champignons, rôti de porc aux pommes, gigot de pré-salé, canette au miel, mais aussi
les produits de la mer : aile de raie, truite aux amandes, coquilles St-Jacques, homard et gambas flambés ou le tarama de langoustines au caviar osciètre.
les mariages sucré-salé, avec la pomme et la poire bien évidemment mais également avec la pêche, le pruneau, le raisin et l'abricot.

Au cœur de la cuisine normande
Marinade, flambage, déglaçage, à cru en fin de cuisson, le bouquet du Calvados s'exhale dans les sauces, au cœur d'une terrine et dans les desserts... du pur bonheur!
> Les recettes

Le trou normand 

trou-normand

Le trou normand, pour respecter la tradition...


Ce petit verre de Calvados, bu en une seule prise, stimule l'estomac au milieu d'un bon repas et vous permet de retrouver l'appétit. Nature ou sur une boule de sorbet naturel à la pomme ou à la poire, on apprécie un Calvados VSOP pour retrouver en bouche le fruit qui s'équilibre avec des arômes de vanille, de caramel et de noix.

Ludique !

miniquiezzTestez vos connaissances !

Infos contact

IDAC
6, place Boston
14200 Hérouville Saint Clair
tél : 02 31 53 17 60
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L' Idac

Interprofession Des Appellations Cidricoles, Producteurs de Calvados, Calvados Pays d’Auge, Calvados Domfrontais, Pommeau de Normandie, Pommeau de Bretagne, Pommeau du Maine, Cidre Pays d’Auge, Cidre Cornouaille, Poiré Domfront.