L'Histoire du Calvados

Plus de 400 ans d'histoire

Distillation
Au début du XVIe siècle, la culture des pommiers à cidre est encouragée par l'arrivée de nouvelles variétés
en provenance du Pays Basque. Un gentilhomme du Cotentin, Officier des Eaux et Forêts, nommé Gilles de Gouberville, 
s'intéresse tout particulièrement à la culture de ses vergers qui ne comptent pas moins de 40 variétés de pommiers 
et le 28 mars 1553, il relate pour la première fois dans son journal la distillation du cidre en vue d'obtenir une eau-de-vie de bouche. Le premier écrit officiel d'une eau-de-vie de cidre vient de naître.
C'est dans cette même période, en 1606, que les distillateurs d'eau-de-vie de cidre de Normandie s'établissent en corporation.

Et vogue la légende...

En 1790, l'Assemblée constituante crée les départements de France et baptise celui du Calvados d'après le nom d'un rocher situé au large d'Arromanches. La légende veut que cette bande rocheuse tiendrait elle-même son nom d'un navire espagnol de l'Invincible Armada, "San Salvador" ou "El "Salvador", échoué en faisant route sur les côtes anglaises en 1588.Le nom du bateau aurait été transformé en "Calvador" puis "Calvados".

Si aucune archive relatant ce naufrage n'a été retrouvée, on a pu observer sur d'anciennes cartes marines la mention de deux "calva dorsa", dos chauves en latin, correspondant à deux bandes dépourvues de végétation sur la falaise entre Port-en-Bessin et Arromanches. Les navigateurs se repéraient grâce à ces "calva dorsa" dont le terme contracté donna "calvados".

carte

Après le Révolution française, les échanges de produits sont libéralisés : les voies de communication aidant, c'est l'eau-de-vie de la zone de production la plus proche de Paris qui va en bénéficier.
L'eau-de-vie du département du Calvados bientôt appelée "Calvados" devient populaire dans la capitale et son nom englobe toutes les eaux-de-vie de cidre venant de Normandie.

alambic


La première guerre mondiale va entraîner d'énormes besoins en alcool. La filière de l'alcool d'État destiné à l'industrie d'armement privilégie la quantité au détriment de la qualité et c'est aux producteurs d'eau-de-vie de cidre que l'on fait appel. Pour échapper aux réquisitions de stocks pendant la seconde guerre, les producteurs décident alors de revendiquer l'Appellation d'Origine Contrôlée.

Il faut attendre 1942 pour qu'un décret reconnaisse le Calvados du Pays d'Auge en Appellation d'Origine Contrôlée et les Calvados produits dans les autres zones, en Appellation d'Origine Réglementée.

verger-bt



La production cidricole est relancée dans les années 1980. La restructuration des vergers en Normandie passe aussi par la plantation de vergers basses tiges, privilégiant la culture intensive des fruits et mieux adaptés aux contraintes et aux exigences de l'agriculture moderne.


 L'appellation d'origine réglementée Calvados est promue en Appellation d'Origine Contrôlée le 11 septembre 1984 par décret et le Calvados Domfrontais obtient ses lettres de noblesse le 31 décembre 1997.

Suite aux dernières révisions, le cahier des charges du Calvados Domfrontais a été homologué par le décret n°2015-12 du 7 janvier 2015, celui du Calvados par le décret n° 2015-133 du 6 février 2015 et celui du Calvados Pays d'Auge par le décret n° 2015-134 du 6 février 2015.

Aujourd'hui, le caractère du Calvados s'exprime donc en 3 typicités différentes, dues à la fois au terroir, aux fruits utilisés et à la méthode de distillation.

Ludique !

miniquiezzTestez vos connaissances !

Infos contact

IDAC
6, place Boston
14200 Hérouville Saint Clair
tél : 02 31 53 17 60
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L' Idac

Interprofession Des Appellations Cidricoles, Producteurs de Calvados, Calvados Pays d’Auge, Calvados Domfrontais, Pommeau de Normandie, Pommeau de Bretagne, Pommeau du Maine, Cidre Pays d’Auge, Cidre Cornouaille, Poiré Domfront.